General Technologie MAF pour la récolte des micro-algues

01/03/2021

La récolte de micro-algues consiste à assécher la culture pour obtenir une biomasse plus concentrée. Pour ce faire, la centrifugation est souvent utilisée mais les forces de cisaillement peuvent endommager les espèces d'algues fragiles. Une technologie intégrée pour la pré-concentration des algues et la réutilisation des milieux a été développée par le VITO. Il s'agit d'une technologie basée sur une membrane immergée appelée MAF (Membrane based Algae Filtration).

Dans un premier temps, la technologie a été développée en se concentrant sur la robuste microalgue Nannochloropsis gaditana. Par la suite, elle a été adaptée au sein de ValgOrize pour les algues fragiles sans paroi cellulaire (Rhodomonas) et les espèces d'algues moins communes comme la Pavlova. Des lots d'une culture de Rhodomonas, cultivée par la Hogeschool Zeeland (NL) dans des bioréacteurs fermés avec une densité de 0,2-0,4 g/L, ont été concentrés jusqu'à 100 fois en utilisant la technologie MAF. Les flux de perméation atteints à ce moment-là étaient encore bons, ce qui suggère que des facteurs de concentration plus élevés sont probablement à portée de main.

Des analyses microscopiques ont prouvé que les cellules sont restées intactes pendant le processus de concentration. D’autre part, la technologie MAF a été utilisée pour dessaler la biomasse de Rhodomonas

après la concentration des cellules et avant la lyophilisation, générant une poudre d'algues qui est pertinente pour les essais de goût à l'ILVO. Des tests similaires sont en cours avec le Pavlova cultivé à l'Université de Lille (F).